The last day…


Perso / lundi, juillet 7th, 2014

DSCN5777

En début de semaine je t’ai dit combien cette dernière semaine d’école allait être difficile et plein d’émotions pour moi.

Et bien voilà la dernière journée est passée…et bien passée ! Enfin bien est un grand mot, mais disons plutôt mieux que je ne l’aurais pensé.

Je suis arrivée comme tous les matins avec 5 minutes de retard, je me suis glissée dans l’école puis dans ma classe. Là, à peine entré, j’ai vu que le bureau de la maîtresse et ma table était envahit de fleurs, bouquets, enveloppes, boites, … 3 élèves m’ont immédiatement sautés dessus avec des présents dans les mains.

Au lieu de monter comme tus les matins dans la classe des grandes sections bilingues pour 30 minutes, je suis resté dans ma classe et suis allé m’asseoir à côté de la maîtresse au tableau pour ouvrir tout les beaux cadeaux des enfants.

Et que de cadeaux !! Regardes ça :

cadeaux

Il y a eu du vin, des bougies parfumés, une trousse à maquillage avec mon initiale (hiiii j’en suis folle!!), du chocolat, des gâteaux en veux tu en voilà, des bouquets, des compo florales, des bracelets, …

Après 3/4 d’heure d’ouverture de cadeaux et de bisous de remerciements j’ai accompagné mes petits pour une petite visite dans la classe de CP. Je les ai vu à nouveau petits, là, chez les grands. Un peu perdus et très intimidés d’ailleurs.

J’ai du les laisser finir leur visites seuls avec la maîtresse car je suis partie faire l’inventaire des fournitures pour l’année prochaine. Ce n’était pas plus mal car je sentais le poids de cette dernière journée s’installer et faire l’inventaire m’a changé les idées.

Après l’inventaire, j’avais normalement finis ma matinée, mais je suis allée avec une de mes collègues faire un petit rapport à notre boss de la réunion à laquelle on avait assisté à la mairie la vieille au sujet des TAP. Je comptais bien en profiter pour lui rappeler de défendre mon dossier dont je te parlais ici.

DSCN5783 DSCN5782

La réunion n’a pas duré très longtemps et au terme de celle ci quand je lui ai rappelé de me défendre il m’a annoncé que la commission avait été reporté à lundi à cause du match de foot ! Non mais quel sérieux, un mois que j’attends cette foutu réponse et elle est reporté encore une fois à cause du foot ! Non mais Allo !! Comme dirais Nabila !

Un peu énervé je suis partie mangé avec mes collègues, enfin surtout les maîtresses, à qui j’ai expliqué en long et en large pourquoi on avait besoin de 2 jours de ménages. Oui ça parait bête mais ces derniers jours ça fait débat chez nous.

Petite explication. A la base j’avais 4 jours de ménages repartis de cette façon : 2 jours et demi début juillet et 1 jour et demi fin août. Hors courant août 3 classes de préfabriqués vont arrivés dans la cour des maternelles pour accueillir les classes de CE1, CE2 et CM1 pendant les travaux effectués du côté primaire. Et ces classes qui va devoir les nettoyer avant la rentrée? C’est bibi et ses copines ! Pour donc avoir assez de temps pour nettoyer ces foutus classes on avait déjà modifier nos heures pendant la semaine, je passais donc, comme mes collègues, à 2 jours (indispensable pour nettoyer chacune sa classe correctement et tout javelliser) début juillet et 2 jours fin août.

J’ai donc expliquer à mes collègues maîtresses combien c’était important de garder 2 jours début Juillet.

DSCN5787

Il faut croire que je n’ai pas été assez convaincante car dès ma reprise de travail l’après midi j’ai appris que deux maîtresses étaient passés dans notre dos pour aller voir le directeur et demander qu’on nous retire encore une journée de ménage avant les vacances et évidemment il leur a dit oui. Inutile de te dire que quand je l’ai appris j’ai été directement lui dire ma façon de penser et que ça n’était pas aux maîtresses de choisir quand on devait ou pas faire notre travail.

Après ce petit accrochage de début d’aprem, j’ai passé un bon moment dans la classe à jouer avec mes petits loups, jusqu’à la récréation.

Pendant la récréation je me suis activée comme une folle pour faire un max de place dans la classe pour stocker les cartons et le matériel de CE1 en attendant la livraison de leur classe mobile.

Les filles de ma classe m’ont aidé à pousser les cartons, à les vider et à tous ranger et puis sans que je la voie arriver l’heure fatidique est arrivée!

16h30 !

J’ai embrassé chacun des enfants de la classe en leur disant un petit mot à chacun juste pour avoir une dernière fois un petit moment privilégié avec eux ! Puis j’ai pris mon petit groupe de garderie pour les accompagner sur le banc ou ils attendent d’habitude le personnel de la mairie. On a parlé des vacances et de tout ce qu’on allait tous faire. Les gens de la mairie sont arrivés et j’ai réalisé que c’était la dernière fois que je leur disais au revoir la comme ça.

Alors je les ai senties, là, toutes proches, montées doucement. Les larmes.

J’ai dit bye bye sans qu’il se rendent compte de rien puis je me suis engouffrés dans le couloir qui mène à notre classe et là devant ce couloir tout vide, complètement dénudé de sac, de vêtements et de décoration, mes yeux se sont embués. Je suis rentré dans la classe avec l’espoir que tous les enfants soient déjà partis avec leurs parents… mais non…

Et la les larmes se sont vraiment mise à couler, entraînant un flot de larmes de la part de ma collègue et des enfants encore présent ne comprenant pas vraiment pourquoi je pleurais comme ça.

DSCN5778

J’étais vraiment pas préparé à ça. J’ai fait ma journée comme une journée normale, m’interdisant de penser à la fin mais la fin est arrivée et j’ai pleuré.

Il m’aura fallu une bonne heure après le départ du dernier enfant pour décompresser et stopper le flot de larmes qui sortait de mes yeux.

C’était le dernier jour. Que d’émotions, que d’amour et que d’attachement. Mes petits oisillons se sont envolés !

 

ma breizh family, blog lifestyle de notre famille bretonne

Une réponse à « The last day… »

  1. C’est un beau métier que celui qui mêle le travail aux sentiments, que celui qui aide des enfants à grandir petit à petit… Oui c’est décidément un beau métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.