F.A.Q. : Mon activité professionnelle


Perso / jeudi, mars 28th, 2019

La plupart d’entre vous ont suivis mon changement de voie professionnelle l’an dernier ainsi que mon installation en tant que micro-entrepreneure mais je reçois régulièrement des questions là dessus alors il y a quelques jours, je vous ai proposé sur Instagram de me poser toutes vos questions en rapport avec mon activité pour vous faire un article dédié.

Voici donc les questions qui m’ont le plus été posées et leur réponses.

Pourquoi avoir changé de voie professionnelle ?

J’ai choisis de changer de voie professionnelle à la suite de ma rupture de contrat avec l’école dans laquelle je travaillais en tant qu’ATSEM. C’est pas que je n’aimais pas mon travail mais si vous me suivez depuis longtemps vous connaissez le différent qui m’a opposé à l’école et qui a motivé ma décision de partir. La rupture s’étant faites en Octobre / Novembre il était trop tard pour trouver un poste stable dans une autre école puisque l’année scolaire était déjà entamé et les recrutement clos, j’étais donc partis pour une année de chômage.

Seulement voilà, un peu dégoûté de la façon dont s’était passé les choses, je me posais beaucoup de questions sur une éventuelle réorientation et le hasard à bien fait les choses. En effet, quelques jours après la signature de ma rupture de contrat, je suis tombé par hasard sur une offre de formation de Web Designer juste à côté de chez moi qui commençais en Janvier.

Retour aux sources.

A la base j’ai passé un bac Sciences et Techniques de la Gestion avec option Communication et Gestion des Ressources Humaines. Si la gestion des rh ne m’a jamais branché en revanche j’ai toujours eu un attrait pour la com et les nouvelles technologies. Déjà en terminale je voulais devenir conceptrice de site web (et au collège conceptrice de jeux vidéo, on reste dans le code informatique) mais j’avais un conseiller d’orientation un peu vieux jeux qui trouvait que ce n’était pas un métier de fille et qu’en plus mon parcours scolaire au niveau des maths n’était pas assez reluisant (je n’ai eu une très bonne moyenne qu’en terminale parce que le prof était passionnant)… Aujourd’hui encore je me demande ce que mon parcours en maths a à voir là dedans et d’ou sortent ces réflexions d’un autre temps mais bon !

J’ai donc décidé de sauter le pas et de retourner vers ce que j’aimais, la communication et de tenter ma chance en postulant à cette formation (sans être sur d’être prise). J’ai finalement douté puis reçu un message pour me dire que j’étais prise sur dossier (donc même pas d’entretien ou de test de sélection) et j’ai sauté dans le grand bain.

Quelle est ton activité exactement ?

Je suis principalement Web Designer, c’est à dire que je conçois des sites internet. Des blogs, des sites vitrines (informatif) et des sites e-commerce. Le client me dit ce qu’il souhaite pour son site en terme d’objectifs, de goût visuels, de besoins spécifiques (formulaire, calendrier, etc…) et moi je le fait.

J’ai aussi d’autres activités comme le graphisme. Je réalise des produits de communication comme des logos, cartes de visites, flyers, cartes de fidélité, affiches promotionnelles, etc… Mais aussi des choses plus personnelles comme la réalisation de faire-parts, invitations et autres à la demande.

Je fais aussi de la rédaction web, je rédige des textes pour des clients qui ont besoin de contenu sur leur sites par exemple ou de la simple rédaction pour des produits de communication (plaquettes, flyers, produits promotionnels).

Quel formation / diplôme as-tu ?

J’ai donc un titre de Web Designer (équivalent bac+2) que j’ai passé en 6 mois l’an dernier avec le GRETA de Vannes. Avant ça j’avais donc un bac STG option CGRH. Et au delà de tout ça j’ai aussi plusieurs années d’expérience dans le domaine puisque j’ai créer le blog (création de site + rédaction + graphisme) et d’autres sites comme celui de Mr Papa (que j’ai repris depuis la formation) bien avant de me lancer dans la formation.

Pourquoi avoir choisis de m’installer à mon compte ?

Question d’étique.

D’abord parce que j’ai eu à faire à des agences, avant et pendant ma formation  et que ce que j’ai pu en voir, ne m’a pas donné envie d’y travailler. Entre pratiques douteuses parfois très borderline avec la loi pour tenir les clients en otage, la surfacturation de certains « services » qui devraient juste être automatiquement intégrés axu contrats et la dépendance du client face à ses agences, ça ne m’a pas donné très envie… Et je ne vous parle pas du salaire qui ici en zone rurale est pour certains à peine plus haut que le smic alors qu’ils font un travail multitâches équivalent à celui d’un chef de projet (bac +3).

Bref ma vision du métier n’était pas celle là, me faire surexploité pour « arnaquer » ou « coincer » des gens ne fait pas partie de ma philosophie de vie. Un peu comme pour le blog je tiens à avoir un comportement étique.

Pour moi il me paraissait essentiel de rendre leurs sites web complètement accessible à mes clients même les plus réfractaires vis à vis d’internet ou des ordinateurs. Leur apprendre à faire et les rendre autonomes sur plusieurs actions me paraissait plus juste que de les surfacturer à chaque action. Je ne bosse pas pour la gloire certes mais pas pour vider les poches des autres injustement non plus !

Question d’organisation.

Ensuite il y a eu évidemment les enfants qui sont entrés en compte. En prenant un job j’aurais été dépendant d’horaires et de jour précis de travail. Hors là, je gère complètement mon emploi du temps comme je le souhaite ce qui apporte un certains confort à notre famille il faut bien l’avouer. Cela permet entre autres aux enfants de rentrer manger à la maison tous les midi, à Mister Papouille de n’y aller que le matin et de faire de confortables siestes à la maison l’après midi, ça nous permet de traîner au parc après l’école s’il fait beau, de récupérer l’un d’eux s’il est malade en cours de journée et de le garder à la maison au cas où… Bref les avantages pour notre vie de famille sont importants et non négligeables.
Pour Mr Papa aussi puisqu’il sait que je peux me libérer rapidement (sauf en cas de rdv) il a donc lui aussi une certaines liberté dans l’organisation de son emploi du temps.

Et avec cette grossesse il n’y a aucun doute que le fait de pouvoir travailler au moment de la journée ou je me sens le mieux et surtout dans la position la plus confortable pour moi (sans parler des rdv médicaux en pleine journée) quitte à bosser alité si besoin.

Combien gagnes-tu ?

Je ne peux pas vous donner de montant exact puisque c’est très variable d’un mois à l’autre. Par exemple je peux mettre quatre contrat en route en février et n’être payer qu’en mars à la livraison et donc en février je ne touche rien et en mars je touche tout. Pour le moment je suis indemnisé encore par pole Emploi (mes amis !) donc les mois ou je n’ai rien ils prennent le relais, les mois où j’ai peu ils font le complément.

Après je n’ai pas de travail type, un mois je peux ne faire que du graphisme et un autre que du web et ça ne se tarifie pas de la même façon.

Est ce que ce n’est pas trop dur de cumuler grossesse et travail freelance ?

Oui.

Oui car clairement être indépendant c’est renoncer à plein d’avantage que procure le salariat. Le congé mater est loin d’être le même surtout pour un troisième et comme mon activité n’est pas encore considérée assez vieille je m’asseoit sur beaucoup d’indemnités donc autant vous dire que je bosserais surement jusqu’au bout. Cette inégalité est assez difficile à vivre et malheureusement même si c’est un sujet d’actualités je n’ai pas le sentiment que les choses soient prêtes de changer et quand bien même ça ne se fera pas dans les 4 mois qui viennent.

Non.

Et je dirais non car comme je le disais plus haut être freelance m’offre une grande flexibilité dans mon emploi du temps. Par exemple au premier trimestre ou j’avais beaucoup (trop !) de symptômes de la grossesse dont les insomnies, je profitais d’un créneaux tardif pour travailler. Souvent de 21h à minuit voir au delà. De même pour mes rdv médicaux. Je peux les caler en pleine journée ou le matin assez facilement et je n’ai pas à chercher comment faire garder les enfants ou à courir dès la sorties du boulot.

Comment s’organise une journée « type » ?

Il n’y a pas vraiment de journée type mais je dirais que souvent ça se déroule ainsi :

Le matin.

Mr Papa me réveille vers 7h15 et je me lève vers 7h45. J’aide les garçons qui ont déjà petit déjeuner avec papa, à se préparer pour aller à l’école (brossage de dents, aide à l’habillage si besoin) ensuite câlins et bisous. Une fois que Mr Papa est les marmots sont partis, je déjeune parfois devant les infos, parfois devant Netflix mais le plus souvent en musique.

Généralement je me mets au bureau entre 8h30 et 8h45 et je travaille en musique (toujours !) jusqu’à 11h15 ou 11h45 environ. Je traite d’abord mes mails et ensuite suivant ce que j’ai à faire, je commence toujours par le graphisme en début de matinée jusqu’à ce que l’inspiration passe. Si l’inspiration n’est pas au rendez-vous je m’occupe d’un dossier de rédaction ou de code informatique.

Si j’ai ma douche à faire je coupe à 11h15 sinon, si je l’ai faites la veille au soir, je saute dans mes fringues et file chercher les enfants à l’école. Ensuite nous rentrons et déjeunons et sur les coups de 13h15 je ramène Super Pirate à l’école. Puis je rentre à la maison avec Mister Papouille et il va à la sieste entre 13h30 et 13h45.

L’après-midi.

Je me remets illico au boulot jusqu’à 15h30, heure à laquelle je vais réveiller Mister Papouille. On fait souvent un câlin et je lui donne à boire puis on descend et il fait un petit jeu tranquille pour se réveiller pendant que je retourne sur l’ordi de 15h45 à 16h15. Sur ce créneau je m’occupe très souvent du blog car je suis régulièrement sollicité par Mister Papouille et donc je préfère ne pas avoir à trop perdre ma concentration.

A 16h15, nous allons chercher Super Pirate à la sortie de l’école.

Si j’ai bien avancé pendant la journée, il nous arrive de rester traîner au parc après l’école. En revanche si pour une raison ou une autre je n’ai pas assez avancé à mon goût, nous rentrons directement. Tous le monde prend le goûter ensemble puis les enfants jouent pendant que je retourne travailler jusqu’à ce que Mr Papa rentre du travail vers 18h30.

La soirée.

Ensuite c’est temps en famille jusqu’au repas et vers 20h30 les enfants vont au lit. Il m’arrive, ensuite, de me remettre sur l’ordi pour travailler (parce que parfois l’inspiration cherché toute la journée pointe son nez) ou pour m’occuper du blog et des réseaux jusqu’au moment de me coucher.

Quels sont à ton avis les avantages et inconvénients de cette nouvelle vie ?

Je pense qu’en lisant l’ensemble des autres réponses ont les retrouves facilement.

Les avantages sont évidemment la grande liberté et la satisfaction de travailler pour soit.

Les inconvénients sont la rémunération instable et le fait de devoir ramer pour se faire connaître.

 

ma breizh family, blog lifestyle de notre famille bretonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.