Et si on me demandait mon avis à moi !


Perso / vendredi, octobre 2nd, 2015

Toute notre vie on en rencontre, des gens qui te donnent leurs avis en long en large et en travers alors que bien souvent on ne leur a rien demandé.

Mais s’il y a bien un domaine dans lequel les gens se croient plus fortiches que tout le monde c’est la maternité/parentalité ! Si tu es déjà parent tu vois très bien de quoi je parle, sinon tiens toi bien et armes toi de patience.

Pour Mon Petit Pirate, je n’en avais pas trop souffert avant sa naissance, à part avec une copine une fois ou deux qui s’était permise de juger mon choix d’allaiter ou non, mais je n’y avais pas plus prêté attention que ça. Après la naissance les conseils et réflexions en tout genre ont fusées de toute part, là encore j’ai laissé couler durant un temps.

Mais ce qu’il se passe depuis l’annonce de ma seconde grossesse dépasse l’entendement et ça, crois moi je ne m’y attendais pas…

Outre le fait que les gens connaissent déjà mes choix en matière d’allaitement, de co-dodo ou encore de portage et savent bien que quoi qu’ils disent en bonne têtue que je suis, je ne lâcherai rien et resterais sur ma ligne de conduite.

Mais s’il y a bien quelques choses sur lequel je n’ai pas de choix à faire ni aucun pouvoir c’est le sexe de mon futur bébé.

Nous avons choisi d’annoncer la grossesse progressivement, d’abord à nos familles, puis nos amis, nos connaissances et enfin la planète entière à travers le blog. Et depuis le début de l’annonce les avis s’enchaînent, et surtout un avis.

Tout le monde (ou presque) passe son temps à me répéter que, je cite « après avoir eu un gars ça serait chouette une fille« .

Ça serait chouette pour qui au juste ??? Est ce qu’on m’a demandé mon avis… ?

Ou encore « tu ne seras pas trop déçus si c’est un autre garçon?« . Pardon mais déçue de quoi??

Pire encore, du côté de Mr Papa il y a une partie de sa famille ou il n’y a que des garçons alors il y a une totale pression sur mon dos, j’ai même entendu des choses du genre « bah quoi on a le droit de le dire qu’on veut une fille! » ou encore « si c’est un garçon je serais contente mais si c’est une fille je serais un peu plus contente« .

Ça veut dire quoi ? Que MPP comptera moins si j’ai une fille en second ?!

Et est-ce qu’a un moment donné on m’a demandé à moi ce que je voulais ??? Jamais ! Pas ces personnes là en tout cas…

Le pire dans tout ça c’est que c’est toujours à moi que l’on s’adresse, bien qu’on ne lui demande pas plus son avis Mr Papa n’est pas trop enquiquiné avec ce genre de réflexions, peut être parce qu’il n’écoute pas. Mais ne dit-on pas que c’est le père qui détermine le sexe de l’enfant ?!

Encore heureux que de nos jours nous n’ayons pas encore la possibilité de choisir le sexe au moment de la conception car je ne suis même pas sûre que j’aurais mon mot à dire…

Au final à force que tout le monde y aille de son petit commentaire je sais même pas moi-même ce qui me ferait envie… Une fille? Un garçon? Aucune idée ! 
Jusqu’ici l’essentiel pour nous c’était que le bébé soit en bonne santé et qu’on se porte bien tout les deux mais visiblement cette question passe au second degré pour les gens.

J’ai réfléchi longtemps et e n’arrive pas à savoir ce qui me plairait, car avoir une petite fille ça serait très bien, j’aurais un de chaque, ça serait l’équilibre des sexes à la maison et mais ça voudrait aussi dire que je ne reverrais jamais les petits habits de Mon Petit Pirate sur un bébé et que peut être ils ne partageront pas autant de jeux que s’ils étaient du même sexe.
A l’inverse si c’est un garçon ils auraient peut être les mêmes centres d’intérêts et les mêmes jeux et je pourrais les regarder jouer au foot ou tout autres jeux dans le jardin pendant des heures, nous pourrions transmettre les affaires de MPP à son petit frère.

Ceci n’est crois moi qu’une faible liste des pour et des contre que je dresse dans ma tête depuis un mois, depuis que les gens ont commencé à me taper sur le système avec leurs réflexions. D’ailleurs quand parfois je tente de « m’opposer » en disant que c’est la santé avant tout qui prime, les gens continuent d’insister en pensant que leur choix est le meilleur.

Mais le meilleur pour qui ???

Peut être que je ne devrais pas accorder plus d’intérêt que ça à leur remarques mais la faute aux hormones ou pas ça a foutus un sacré bordel dans ma tête et les questionnements fusent de toute part. Résultat, je n’ai qu’une hâte c’est de savoir pour que tout cela cesse et que les gens se taisent et accepte la réalité. 

Après des débuts de grossesse pas forcément évident, je n’avais pas vraiment besoin de ça.

Les gens ne pouvaient-ils pas juste se réjouir de la bonne santé du bébé? Ou encore me demander mon avis sur la question avant même de m’exposer ou devrais-je plutôt dire imposer le leur?

C’est peut être égoïste comme façon de penser mais après tout ce sera mon bébé pas le leur !

Enfin bref si tout se passe bien nous devrions pouvoir connaître le sexe mercredi prochain ! 

ma breizh family, blog lifestyle de notre famille bretonne

2 réponses à « Et si on me demandait mon avis à moi ! »

  1. Coucou !

    Tu as carrément raison ! Une fois la grossesse annoncée, les gens se permettent des réflexions (et parfois des actions -> Je pense aux mains sur le ventre rond : insupportable) juste improbables.
    Je me souviens de ma tante, que je lui ai dit que j’étais persuadée depuis le début que c’était un garçon, elle m’a répondu « Roh, ce serait bien pourtant une fille » … Ah ben oui, elle n’a réussi à avoir « que » 3 garçons, alors forcément … Ben non, j’avais raison.
    Je pense aussi à la « rouste » qu’on s’est pris par la belle mère « Comment ça il dort entre vous ? Non mais ça ne va pas ?? Vous êtes malades !!! Vous allez l’écraser dans votre sommeil !!! »
    Je pense enfin à ma mère « Oui, je veux l’allaiter. 6 mois ce serait bien. 3 mois mini mais 6 ce serait top ». Et sa réponse « Ben dis donc, t’es courageuse » … Mais je ne suis courageuse de rien. Si ça me tente, si ça me fait plaisir (bon, au final, à la reprise du boulot, plus de lait du tout donc j’aurais tenu 3 mois) ..

    Les gens sont comme ça j’ai envie de dire : sans gêne et moi, ça m’a beaucoup gênée pendant ma première grossesse.
    Mais clairement, pour la seconde, PERSONNE ne se permettra plus de mettre sa main sur mon ventre (à part le papa of course) sans avoir mon autorisation.

    Et si je venais à avoir un second garçon, je suis sûre que mon amour pour lui serait aussi inconditionnel que pour le Petit Prince !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.