Les Baléares – Majorque 3/4


Majorque / vendredi, décembre 15th, 2017

Jour 7 – Vendredi 10 novembre 2017

Le réveil est un peu morose après une nuit pas terrible. Mister Papouille s’est réveillé à plusieurs reprises et je me demande comment on va faire sans machine à laver d’autant plus qu’entre deux éveils de Mister Papouille j’ai fait des recherches sur internet et il n’existe pas de laverie en Espagne. Du moins s’il en existe une elle est très bien caché sur l’île car même google ne la connaît pas !
Bref, je n’ai pas envie de rentrer chez nous mais tout à coup notre confort me manque.

Après un petit déj houleux en famille – il faut croire que ma mauvaise humeur à déteint sur l’ensemble de la famille – nous nous préparons et partons pour Valldemossa même si l’ambiance est tendue.

Valldemossa

Arrivée à Valldemossa, petit village en pleine montagne, on se détend en commençant par une séance dans un parc de jeux pour enfants. Les enfants s’amusent sur les nombreux toboggans puis nous partons à la découverte de la ville.

Super Pirate est toujours de mauvaise humeur, il ne veut pas marcher et lambine volontairement. On finit par céder en le laissant prendre place dans la poussette canne tandis que tantôt je porte Mister Papouille, tantôt il gambades devant moi.

J’ai très vite un très gros coup de coeur pour ce petit village aux façades typiquement méditerranéennes et rues pavées. Les rues ont un charme fou et si dans une autre vie j’étais espagnole, c’est sur que c’est ici que je voudrais vivre.

Valldemossa

On se promène durant de longue minute à la recherche d’un point de vue puis on fait les petites vitrines et les échoppes avant de s’arrêter manger dans une brasserie.
Après le repas nous regagnons assez rapidement la voiture car Super Pirate est de vraiment très mauvaise humeur et nous gâche un peu le moment.

Valldemossa

On cherche pendant un moment, un point de vue indiqué sur une carte pour finalement nous apercevoir que ledit point de vue est en réalité obstrué par la végétation qui a pris ses aises à cet endroit. Nous redescendons donc en voiture et au moment où nous allions rentrer, nous décidons à la dernière minute de tenter d’aller voir Port Valldemossa.

On s’engage dans une route à lacets n’en finissant pas de descendre et révélant a chaque virage une route plus étroite et des paysages couper le souffle sur des falaises. Tout en bas nous découvrons un tout petit village qui semble « mort », probablement plus vivant en pleine saison qui débouche sur une petite jetée qui s’avance en pleine mer entre deux falaises.

C’est une véritable attraction à touristes car tout le monde vient se faire prendre en photo la ou la mer offre une douche aux passants. En effet quand la mer vient s’abattre sur les rochers, de temps en temps, une vague vient arroser ceux qui s’attarderait un peu trop longtemps sur la jetée.

Valldemossa

On joue les touristes et on joue avec les vagues et l’appareil photo. On parie sur celle qui arrosera le plus et on essait de les prendre en photos, on rigole et on se fait arroser. Finalement cette séance nous a tous détendus et on rentre à la maison.

En rentrant on se fait une grosse partie de cache-cache tous ensemble dans le jardin jusqu’à ce que la nuit tombe puis on rentre et on se fait un apéro/puzzle/câlin avant de manger. On ne traîne pas pour aller se coucher car j’ai mal au crâne et des maux de dos.

Jour 8 – Samedi 11 Novembre 2017

On profite tous d’une bonne grasse matinée puis on petit déjeune tranquillement. Et je profite à nouveau de la terrasse et du soleil pour ce petit déjeuner.

Après avoir passé une semaine à vadrouiller on sent que les enfants en ont un peu marre alors on choisit de rester à la maison.

Mr Papa choisit de profiter de ce break dans nos visites pour aller se faire un petit parcours de course en montagne. Il choisit un sentier qui mène a l’un des plus hauts sommets qu’il a repéré quelques jours plutôt dans l’une de nos excursions.

Farniente

Je finit donc la matinée tranquillement en tête à tête avec mes petits monstres. On en profite pour se faire un petit repas pic-nique dans le jardin à midi. Après plusieurs jours de sieste en voiture, les enfants vont faire une bonne sieste dans un lit. Ils ne tardent pas à s’endormir chacun dans une chambre.

J’en profite pour faire un peu de rangement. Une fois le ménage finit j’en profite pour faire un peu de yoga face aux montagnes ou Mr Papa est en train de courir puis je me pose au bord de la piscine pour lire un peu.

Farniente

Mr Papa rentre et peu de temps après on voit Super Pirate sortir de la maison. Puis c’est au tour de Mister Papouille de faire son apparition. On discute et on passe un bon moment tous les 4 au bord de la piscine.
On se fait un petit goûter.
Mr Papa prend sa douche dehors puis fait une longue partie de foot avec les enfants pendant que je lis.

Majorque

On traîne et on joue tout le reste de la journée.

Après le repas les enfants vont au lit et nous on regarde Danse Avec Les Stars avant d’aller nous coucher.

Jour 9 – Dimanche 12 novembre 2017

Après une nuit un peu effrayante avec un frigo qui s’ouvre tout seul deux fois (on finira par comprendre qu’il y a trop de poids dans la porte), des coups de feu dehors, des chiens qui ne cessent d’aboyer et une migraine le réveil est un tout petit peu difficile pour moi. Je prépare donc rapidement le petit déjeuner des enfants et les cale dans le canapé devant des dessins animé en anglais avant de retourner me coucher pour tenter de faire taire cette migraine.

Finalement je me lève vers 11h30 quand je me sens un peu mieux pour essayer d’avaler quelques choses.

Quand je me sens vraiment mieux on décide de décoller en début d’après midi. Direction Formentor, tout au nord de l’île et son point de vue, parait-il exceptionnel.

Pour nous y rendre, nous traversons Muro ou nous nous rendons compte que c’est le marché. Le temps de trouver une place et nous voilà déambulant dans les rues de Muro que nous n’avions pas encore exploré à pied. Il fait beau, il fait chaud et le marché est tellement agréable. Riche en couleur et en odeur c’est un vrai délice et les rues offrent un dédale d’étales en tout genre.

On profite vraiment du moment – avec un demi litre de mojito chacun – avec Super Pirate en poussette et Mister Papouille en écharpe. Je savoure ce petit moment de bercement car depuis qu’il marche il apprécie de moins en moins d’être entravé dans l’écharpe même si c’est contre moi. L’appel de la découverte est plus fort !

Qui a dit que porter ces enfants les rendaient dépendants ? Ah j’entends plus personne là !

Muro

Après avoir fait le tour on s’arrête à une étale ou un monsieur fait des burger de fou avec viande, oignons rissolés au vin et pain artisanal toasté. Un pur délice ! Sans doute le meilleur burger que j’ai jamais mangé (et le plus calorique aussi mais on s’en fout).

Après cette pause improvisée nous reprenons le route les estomacs plein direction Formentor.

En route nous faisons une halte sur la plage de Formentor (en pensant être arrivés au point de vue) avec une vue incroyable à 180°. Un paradis sur terre avec une eau turquoise qui offrait un paysage tellement magnifique qu’il y avait un couple qui y faisait ses photos de mariage.

Formentor

En repartant on se rend compte qu’en réalité nous n’étions pas encore rendu au point de vue dont tout le monde parle et on file sur les routes qui serpente et au détour d’une montagne, tout au bout, perché sur un rocher apparaît le phare de Formentor.

Formentor

On va jusqu’au bout du monde découvrir ce dont tout le monde parle. Evidemment il y a pas mal de vent vu comme le point de vue est exposé mais en réalité il n’y a pas grand monde qui parle tellement la vue est impressionnante. Un mélange de roche, de mer, de soleil couchant et le tout à l’état sauvage.
On reste observé le soleil qui descend. On sait bien que cette vue restera longtemps graver dans notre mémoire tellement on se sent minuscule face à tant d’immensité et d’infini.

Formentor

En repartant on s’arrête à plusieurs reprises faire des photos jusqu’à ce que le soleil ai totalement disparus.

Sur la route du retour on fait une halte à Pollença qui est toute illuminé et on tombe sur une fête foraine installée en pleine ville. On arpente les rues à pied et progressivement, au fil des rues, l’ambiance change et nous nous retrouvons au beau milieu d’un marché nocturne dans des petites rues pavés et des petites places toutes aussi charmantes les unes que les autres.

Il y a du monde partout mais on flâne un bon moment. Encore une fois on en prend plein les yeux et les narines et c’est un pur bonheur.

Pollença

Finalement on reprendra la route jusqu’à Can Picafort où le seul restaurant ouvert est un Burger King. Nous sommes quasiment seul et ça ne nous fait pas de mal après cette journée. On mange et on rigole tout les quatre, on fait des blagues pas drôle et des courses de poussettes dans les rues.

En rentrant tout le monde file au lit après cette journée bien remplis !

Jour 10 – Lundi 13 novembre 2017

Cette nuit j’ai bien dormi (ça change !) et je suis réveillé vers 9h30 par Mister Papouille qui vient se glisser dans le lit pour me faire un câlin. Comme il a envie de jouer et ne tient pas trop en place, on se lève tout les deux et on laisse Mr Papa et Super Pirate finir leur nuit tranquillement.

Finalement le reste de la famille se lève à 10h et on prend un petit déj tout les 4.

On décolle vers 13h pour Santanyi. Après une heure de route et un petit chemin rocheux et un peu escarpé on découvre « Es Pontas ». Un pont de roche en pleine mer. On improvise une séance photo qui tourne à la rigolade devant ce paysage cadeau qui nous est à nouveau offert. La mer est un peu énervée et ça rend le spectacle encore plus attrayant.

Es Pontas

On reprend la voiture et on longe la côte quand tout à coup Super Pirate aperçoit en haut d’une montagne un château. Ni une ni deux, on cherche et on finit par trouver une route qui y mène.
Après bien des serpents dans la montagne c’est une très belle surprise qui nous attends avec une vue imprenable et un beau château même s’il est fermé.

Majorque

C’était une très belle après midi tous ensemble et on rentre encore une fois avec de beaux souvenirs.

Majorque

Ce soir ce sera un apéro un peu spécial puisque sur la route du retour j’ai reçu le mail m’annonçant que mon dossier pour postuler à la formation à été validée sans même passé par des sélections.

C’est donc sur un petit nuage que nous irons nous coucher !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.