* Ce petit poison qui nage en moi *

Non vous n’avez pas mal lu, j’ai bien écrit POISON et non POISSON !

Non je ne suis pas là non plus pour vous annoncer une nouvelle grossesse…

Non en fait je suis là pour parler d’un sujet bien moins sympathique, un sujet particulièrement féminin, un sujet qui vous touchera peut être également mais je ne l’espère vraiment pas.

Ce dont je viens vous parler aujourd’hui c’est de ma contraception, de mon stérilet, MIRENA.

Il était une fois, l’histoire d’une fille qui venait d’avoir une merveille de petit garçon et qui prise par sa nouvelle vie de maman, avait du mal, beaucoup de mal à reprendre sa pilule correctement.
Elle n’arrivait pas à retrouver le rythme et angoissait souvent de retomber enceinte si rapidement. Elle avait alors entrepris les démarches pour se faire poser un stérilet et souffert durant trois séances pour finalement avoir une contraception qui lui laissait l’esprit « libre ». Elle avait aussi souffert lors du retirage de la bête bien niché tout au fond de son utérus, qu’il avait fallu déloger à l’aide d’une tige munie d’une petite griffe… (Je vous laisse imaginer)
Aussi, après son deuxième petit garçon, elle ne s’était pas vraiment posé la question et avait repris la même contraception qui la libérait de toute prise journalière. En plus cette fois ci la pause s’était faites extrêmement facilement… Que pouvait-elle demander de plus?

Ba moi je vais vous le dire ce qu’elle aurait pu demander de plus, ce que j’aurais dû demander de plus !

J’aurais dû demander quels étaient les risques? Quels étaient les effets secondaires indésirables?

Je ne me suis pas posé de question et c’est bien là le problème…

Il y a quelques jours je suis tombé sur un article sur MagicMaman qui parlait du stérilet (cf. Stérilet hormonal Mirena : des effets secondaires passés sous silence?) que je porte, le Mirena et en voyant le titre, je me suis dit dans ma petite tête « Même si tu n’es pas concerné lis le quand même au cas ou un jour tu aurais des effets secondaires« … Oui je me parle à moi même, ceux qui commencent à me connaître savent que je ne suis pas seule dans ma tête !

Et puis j’ai commencé à lire… Et je tombe sur le mot « migraine » parmi les quelques effets indésirables énoncés… Ah oui tiens c’est vrai que moi je souffre de migraine.

J’ai toujours été migraineuse mais en réfléchissant bien je me rends compte qu’avant Super Pirate (et la première pose) quand une migraine apparaissait, je l’éradiquais facilement avec un Doliprane, hors après SP, j’ai dû passer au Migralgine qui est quand même nettement plus fort. A l’époque j’avais mis ça sur le compte que j’avais dû m’habituer au Doliprane et que ce n’était plus suffisant…

Ces migraines étaient devenues suffisamment gênantes pour qu’à la confirmation de ma seconde grossesse j’en parle à mon gynéco comme une « pause migraine » de 9 mois puisque, enceinte je n’en ai jamais. Il m’avait alors répondu que mes migraines trouvaient sans doute naissance dans un problème hormonal. J’avais mis cette piste dans un coin de ma tête me disant que je l’explorerais le moment venus mais pas maintenant puisque je m’embarquais pour une croisière de 9 mois sans migraine.

Et puis Mister Papouille a pointé le but de son nez et je suis reparti sur le même mode de contraception. J’ai remis cette petite saloperie à l’intérieur de moi.

Je ris jaune car en plus il y a peu de temps je me suis plainte auprès d’une copine de tellement souffrir de migraine que parfois même le migralgine ne suffit plus et j’ai repensé à la remarque de mon gynéco…

Mais comment ai-je pu faire pour ne pas faire la relation??? Je pensais simplement que le stérilet, si petit et surtout placé directement dans la zone à traiter avait moins d’impact que la pilule, je pensais que mon problème de migraine venait de moi… Erreur !

Je me prends un petit coup au moral quand même de me dire que c’est probablement la cause de mes soucis et par curiosité je clique sur le lien d’un groupe facebook cité dans l’article (cf. Victimes du stérilet hormonal Miréna) et demande à rejoindre le groupe.

Dès le lendemain matin je faisais partis des 4 000 membres du groupe et je découvre des témoignages horrifiants et une liste longue comme le bras d’effets secondaires indésirables.
En voici une petite partie :

  • Fatigue intense
  • Fatigue inexpliquée
  • Migraine
  • Déprime
  • Saute d’humeur
  • Douleurs dorsales
  • Douleurs poitrine
  • Douleurs bas du ventre
  • Agressivité
  • Pertes anormales
  • Insomnies
  • Perte de cheveux
  • Acnée
  • Pousse de poil (menton, torse,…)
  • Kystes
  • Tachycardie
  • Mycoses
  • Perte de libido

Ceci n’est qu’une petite partie de la liste mais je peux déjà vous dire que je suis concerné par plusieurs points sans réellement avoir fait le lien avant.

Par exemples, ça fait un an (que j’ai le stérilet) que je ressens une sorte de petite déprime permanente, j’avais attribué ça à une perte douloureuse d’un ami l’an dernier et je pensais que c’était le travail de deuil qui mettais du temps mais finalement c’est peut être plus que ça.
De la même façon je souffre d’insomnies jusqu’à parfois 2 ou 3 heures du matin alors que je n’en ai jamais eu et même quand je fais la grasse matinée avec Mister Papouille, je suis quand même fatiguée. Je me disais que c’était parce que j’avais maintenant deux enfants et que la fatigue venait de là mais là encore il y a plus que ça…

Je ne vais pas détailler chaque point mais il est clair qu’il y a un souci avec ce truc…

Aujourd’hui j’avais envie de vous en parler car j’ignorais totalement que ces petites choses quotidiennes que j’attribuais à telles ou telles raisons et qui ne me pourrissent pas la vie mais me handicapent à certains moments pouvaient être liés à mon stérilet.
Quand je vois le nombre de témoignages de filles dont la vie est littéralement gâchée au quotidien par ces effets secondaires indésirables et qui n’en prennent conscience qu’aujourd’hui je suis atterrée et je me dis que peut être parmi vous il y a des filles dans ce cas…

La suite pour moi va sans doute être le retrait de mon stérilet sous peu car même si chez moi les effets sont lights pour le moment je ne compte pas attendre que cela empire. Il faut encore que nous en discutions avec Mr Papa pour trouver quelle contraception sera la meilleure pour ma santé et notre couple. J’en discuterai ensuite avec mon gynéco…

Je vous laisse partager mon billet si le coeur vous en dit et surtout si vous connaissez des filles, des femmes qui elles aussi ont le Miréna !

Bisous mes petits chats !

ma breizh family

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *