Je me suis mise au Layering #2 – Mes produits

Lundi je t’a parlé d’une méthode de soin de la peau qui s’appelle le Layering (cf. Je me suis mise au Layering #1), méthode de soin ancestrale japonaise qui fait son effet sur moi depuis un mois environ.

Depuis que je m’y suis mise, il est vrai que j’ai une plus belle peau, beaucoup moins de boutons même en période de bouillonnement hormonal et un grain de peau plus fin, une peau plus lisse avec moins d’imperfections (pas un point noir depuis un mois), un teint plus clair et surtout une meilleure régulation du sébum.

J’ai encore de nombreuses marques sur la peau qui sont les restes de plusieurs années d’acné et de triturages de boutons. Ces marques sont encore là, il ne faut pas trop en demander non plus mais je pense qu’avec le temps elles vont s’estomper et finir par disparaître…

Avant de te présenté ce que j’utilise je tenais à préciser que je n’ai rien modifié à mon alimentation, je ne mange pas plus sainement et je ne bois pas plus d’eau qu’avant, les progrès que je remarque ne sont donc uniquement dus qu’a cette pratique.
Et deuxième point je ne travaille pas pour Aroma-Zone ! Tu comprendras pourquoi !

Je récapitule les soucis que j’ai et dont j’essai de me débarrasser avec cette méthode :

  • Des restes d’acné persistants.
  • Des points noirs et imperfections qui ont tendance à s’infecter.
  • Des pores très visibles au niveau des pommettes et du nez.
  • Un excès de sébum sur la zone T.

!!! ATTENTION !!!
Avant de commencer quoi que ce soit, maquillage ou soin, laves toi les mains correctement ! C’est indispensable pour avoir une belle peau. Les mains sont porteuses de nombreux germes et microbes qui polluent notre peau à chaque fois que nous la touchons !

 

1 – Démaquillage à l’huile. (Phase œil de panda)

Pour me démaquiller j’ai choisis une huile qui convenait à tous les types de peau et j’ai pris l’huile végétale de Jojoba. Je me suis tourné vers celle ci car elle avait l’air de plaire au plus grand nombre et comme je ne connaissais pas je ne prenais pas trop de risque.

Sur le flacon ils indiquent donc que c’est une huile connue pour réguler la production de sebum et qui protège de la déshydratation mais elle est aussi apaisante, calmante et cicatrisante. Elle fait vraiment beaucoup de chose donc je t’invite comme pour les autres produits à découvrir sa fiche technique.

Je l’utilise : Je mets trois (ou quatre) pression au creux de mes mains et je chauffe l’huile en frottant mes mains avant de venir masser mon visage avec en faisant des petits cercles avec le bout des doigts pour bien décoller le maquillage et j’insiste bien sur les yeux et mes cils pour bien enlever le mascara. Puis je rince à l’eau tiède pour enlever le plus gros. Evidemment je ne fais cette étape que le soir.

Mon avis : j’aime beaucoup car elle décolle bien le maquillage, elle a un finis sec qui n’est pas désagréable. J’utilise trois pression pour le visage entier pour un maquillage de tout les jours et quatre pressions (une de plus pour les yeux ou la bouche) pour un maquillage de soirée plus soutenu. Tu peux voir ce que j’ai utilisé en un mois (sachant que j’en ai prélevé pour un soin pour Mr Papa en plus).

Infos pratiques :

Fiche technique huile de Jojoba
Huile végétale Ecocert charte cosmébio
Provenance : Argentine.
8,50€ les 100ml

layering

2 – Nettoyage du visage.

Après avoir éliminer le plus gros de l’huile de Jojoba en rinçant mon visage à l’eau, pour éliminer le reste et nettoyer mon visage, j’utilise un savon d’Alep et un éponge Konjac.

Commençons avec le savon d’Alep. J’ai pris un savon en pain plus facile à utiliser qu’en paillettes je trouve avec 40% d’huile de baies de lauriers. Sur le site il y en a un autre avec seulement 20% d’huile mais comme moi j’ai quand même des soucis d’acné depuis longtemps j’ai pris le plus chargé en huile, un peu plus cher certes mais qui convenait mieux.

En effet ce savon est préconisé pour les peaux à problèmes et sensibilisés par ces problèmes et je me retrouvais assez bien dans cette définition sachant qu’en plus il y a des antécédent de psoriasis dans ma famille (rappelles toi les soucis de cheveux de Super Pirate dont je t’avais parlé).

Je l’utilise : Je passe le pain sous l’eau tiède puis le passe entre mes mains pour prélever un peu de savon. Ensuite je frotte mes mains l’une contre l’autre avant de venir masser mon visage humide avec mes mains savonneuse. J’évite l’oeil mais j’insiste bien sur les zones à problèmes.

Mon avis : Il ne mousse pas beaucoup ce qui m’a un peu dérouté lors de la première utilisation mais j’ai très vite oublié cet aspect une fois que j’ai eu rincer. Je n’ai jamais, pour de vrai, JAMAIS, sentie ma peau aussi propre. J’avais l’impression de respirer par les pores de ma peau tellement je me sentais clean. Hyper économique, je n’ai pas vu son volume baissé, il en suffit de très peu (quand je l’ai acheté ils indiquait 150g, je viens de le peser il fait fait 167g après un mois d’utilisation, je ne peut donc pas vraiment vous dire quel était son poids à la base mais c’est vraiment très économique).

Infos pratiques :

Fiche technique savon d’Alep
Savon Ecocert charte comsébio
Origine : France.
6,90€ le pain de 150g (ou plus !)

Après avoir masser le savon sur mon visage, j’utilise donc un éponge Konjac. L’éponge Konjac est 100% naturelle et végétale. Elle provient du Japon ou elle est fabriqué à partir de la plante de Konjac. Elle permet un nettoyage en profondeur de la peau même sans savon, resserre les pores et stimule la circulation.

Je l’utilise : avant de rincer le savon j’humidifie mon éponge et vient masser doucement mon visage pour parfaire le nettoyage en profondeur. Ensuite je rince mon éponge et la mets à sécher puis je rince mon visage à l’eau tiède et vient le tamponner avec une serviette propre.

Mon avis : je suis totalement fan de l’éponge Konjac car elle exfolie en douceur au quotidien et je pense que c’est à elle que je dois le fait de ne plus avoir de points noirs. Au bout d’un mois elle commence à s’abîmer un tout petit peu sur un bord ce qui est tout à fait normal puisque sa durée d’utilisation est d’environ 3 à 5 mois.

Infos pratiques :

Fiche technique éponge Konjac
Origine : Japon.
6,50€ l’unité.

 

3 – Appliquer une lotion.

layering

Une fois mon visage bien sec je vaporise une lotion tonique. J’utilise un hydrolat de pamplemousse bio. Réputé pour sa fraîcheur cet hydrolat promet de resserrer les pores, de tonifier, de raviver les teints fatigués et de soulager les démangeaisons cutanées.

Je l’utilise : en le vaporisant directement sur mon visage (j’ai acheter une pompe exprès que j’ai ajouté sur mon flacon) et mon cou. Puis j’évente doucement mon visage avec mes mains et je le laisse pénétrer dans ma peau. Si je suis trop pressée il m’arrive d’enlever l’excédent en tamponnant ma serviette sur mon visage mais c’est très rare.

Mon avis : c’est MON COUP DE COEUR de cette routine. Je suis vraiment trop fan de cette étape et surtout de cet hydrolat. Il répond complètement a ses promesses et quelle fraîcheur ! C’est vraiment agréable et la douce odeur de pamplemousse qui fait penser à l’été me mets automatiquement de bonne humeur. C’est un pur moment de bonheur pour moi. Quand j’ai commandé cet hydrolat je ne savais pas trop à quoi m’attendre et je me disais avant même d’avoir testé qu’au pire après je passerai au citron mais je crois que je vais vraiment avoir beaucoup de mal à changer ! En plus il resserre bien mes pores. Comme les autres produits il est assez économique puisque je fait 6 à 8 vaporisations matin et soir (et Mr Papa l’utilise aussi de temps en temps) et nous avons utiliser seulement un tiers de la bouteille.

Infos pratiques :

Fiche pratique hydrolat pamplemousse bio.
Issus de l’agriculture biologique, écocertifié.
Origine : USA.
4,90€ les 200ml

4 – Appliquer un sérum.

Pour le serum, je me suis fiée au youtubeuses que j’avais vu. Elle utilise toutes du gel d’Aloe Vera. Ne connaissant pas de marque bio suffisamment pour leur prendre un serum, j’ai fait mon mouton et commandé moi aussi une petite bouteille de gel d’Aloe Vera. D’aspect un peu gélatineux il répare, soulage et protège la peau des agressions et du vieillissement.

Je l’utilise : j’en mets deux pressions sur le bout de mes doigts que je réparti uniformément sur l’ensemble de mon visage et de mon cou, je masse doucement pour faire pénétrer puis je laisse sécher jusqu’à obtenir l’effet tenseur.

Mon avis : ce gel convient très bien à ma peau. L’effet peau tendue après le séchage m’a un peu surprise mais finalement j’aime bien sentir ma peau tonique. En plus j’ai la peau vraiment très lisse et douce après cette étape. J’ai mis plusieurs application avant de trouver la bonne dose pour mon visage et mon cou. Comme le reste des produits il est extrêmement économique.

Infos pratiques :

Fiche technique du gel d’Aloe Vera
Gel Ecocert cosmébio
Origine : aloe vera du mexique et gel fabriqué en france
6,90€ les 100ml

5 – Hydratation.

Pour l’hydratation j’ai choisis l’huile végétale d’abricot. Cette huile n’est pas bio contrairement aux autres. Je l’ai choisis pour l’utiliser le soir puisque la journée j’ai déjà une crème de jour pour ses aspects tonifiants, régénérants, illuminateurs et hydratants. Son côté bonne mine ne m’a pas échappé !

Je l’utilise : le soir, je mets deux pressions au creux de mes mains que je chauffe bien puis je masse mon visage avec. Effet soin en institut garantis. C’est vraiment une huile idéale pour le massage qui hydrate très bien.
Le matin j’en mets juste une pression que je chauffe également et je pose simplement mes mains sur mon visage puis j’applique ma crème hydratante.

Mon avis : c’est une huile très riche qui sent bon mais je pense un peu trop grasse pour moi car ma peau absorbe difficilement en temps normal et comme elle prend déjà très bien tout le reste, je sens que certains jours c’est un peu trop pour elle. Mais sinon elle est vraiment très agréable à l’utilisation. Je pense que je vais la garder pour m’en servir d’hydratant après solaire pour cet été !

Infos pratiques :

Fiche technique huile d’abricot
Origine : Maroc
3,90€ les 100ml

6 – Contour de l’œil.

layering

Pour le contour de l’œil j’utilise deux produits différents. Le matin du gel d’Aloe Vera et le soir de l’huile d’Avocat.
L’huile d’avocat est idéale pour le contour de l’œil car c’est une excellente huile anti-âge et nourrissante et comme le contour de l’œil est une zone délicate qui bien souvent est le premier témoin de notre fatigue ou notre vieillissement il faut la chouchouter !

Je l’utilise : je mets une goutte sous chaque œil puis je masse très délicatement du bout de l’index jusqu’à pénétration totale. Je fais des mouvements qui parte du coin interne de l’œil vers le coin externe. Je masse aussi doucement le coin externe car je sens que c’est là que se pose la fatigue chez moi.

Mon avis : cette huile remplis bien son job, elle est plus grasse que l’huile de Jojoba donc il faut bien la masser mais c’est agréable de ne plus avoir le contour de l’œil qui tire en fin de journée. Après je n’ai pas remarqué de changement flagrant sur mes cernes ou poches ou autres.

Infos pratiques :

Fiche technique huile d’avocat
Huile Ecocert cosmébio
Origine : Kenya
1€ les 10ml

Voilà pour ce qui est du Layering pur et dur. En ce qui me concerne j’ajoute une étape quotidienne qui est l’hydratation de la bouche. Je le fais matin et soir évidement et plusieurs fois dans la journée suivant les besoins.
Pour ça j’utilise un baume à lèvre bio (écocert cosmébio) à la framboise (2,90€ les 5g) et c’est un vrai soin gourmand des lèvres qui sent extrêmement bon !

Après si tu n’aimes pas la framboise, dans la même série ils ont rose, pèche, cerise, coco et abricot.

Une fois par semaine, bien souvent le dimanche, je fais un masque à l’argile verte. Il y a un an j’ai acheté de l’argile verte en poudre pour une toute autre utilisation et finalement je n’avais jamais ouvert le sachet. Du coup au moment de ma commande sur Aroma-Zone j’en ai profité pour jeter un œil à ce que je pourrait en faire et ‘ai vu quelle était bonne en masque pour les peaux mixtes à grasses et à tendance acnéique. C’était donc parfais pour moi !

Pour le moment je l’utilise en masque visage en mélangeant simplement l’argile à de l’eau de source mais je projette de me faire un masque capillaire et pourquoi pas la recette minute anti-poche et anti-cerne d’AZ.

soin-rituel-routine-argile verte-argile-naturelle-bio-cosmetique-cosmebio-ecocert-baume-framboise-karité-ma breizh family

Je pense n’avoir rien oublié de mes soins. Je ne te cache pas que j’ai passé plusieurs heures à scruté le site Aroma-Zone pour déterminer ce qu conviendrait le mieux, j’ai fait, refait et re-refait ma liste d’ingrédients pour essayer de me rapprocher le plus possible de mes soucis.
En résumé voilà comment tout ça agis :

  • Des restes d’acné persistants => savon d’Alep, éponge Konjac, aloe vera, argile verte.
  • Des points noirs et imperfections qui ont tendance à s’infecter => éponge Konjac, savon d’Alep.
  • Des pores très visibles au niveau des pommettes et du nez => hydrolat de pamplemousse, argile verte.
  • Un excès de sébum sur la zone T => huile de jojoba, argile verte.

Je vais surement apporté quelques modifications pour tester d’autres choses. Par exemples j’ai bien envie de remplacer l’huile de jojoba par l’huile d’abricot et à la place de l’abricot prendre l’huile de Nigelle associé ) l’huile essentielle de Tea Tree. Je verrais aussi au moment de remplacer mon éponge Konjac car j’ai vu sur un autre site qu’il en existait à l’argile ou aux charbon donc à voir !

Allez sur ceux je vous laisse, dites moi si l’article vous a plu, n’hésitez pas à partager ou à liker ! Si vous avez des questions vous pouvez me les laisser en com j’y répondrais avec plaisir ! 

ma breizh family

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *