Le développement psychomoteur (0 – 1 an)

Sans titre 2Qu’est ce que le développement psychomoteur ?

p

C’est l’ensemble des progrès fait par l’enfant en relation avec le psychique et la motricité. A cet âge ces deux caractères sont indissociables pour l’enfant.

La motricité concerne d’une part la motricité globale qui englobe tous les mouvement du corps et d’autre part la motricité fine qui représente la préhension manuelle ( ensemble des gestes effectués avec la main comme la pince pouce-index).

Le psychique concerne quant à lui le développement de l’intelligence, du langage, des relations sociales ainsi que son développement affectif.

On peut également associer à tous cela le développement des sens et surtout de la vue et de l’audition très importante sur les 3 premiers mois de vie du nourrisson.

Ces acquisitions sont très nombreuses et représentes une période très importante dans la vie de l’enfant.

p

Les Facteurs de développement.

p

Le développement psychomoteur dépend de facteurs internes de l’enfant, autrement dit sa maturation cérébrale et de facteurs externes comme son entourage humains et ses échanges affectifs avec celui ci.

Sans échanges avec son entourage et notamment avec sa mère durant les premières semaines de vie, son développement psychomoteur pourrait être sérieusement remis en cause.

Pour que les apprentissages soient réellement bénéfiques à l’enfant ils doivent être fait en temps et en heure, ni trop tôt, ni trop tard et se faire quand l’enfant est prêt. Il faut donc observer attentivement l’enfant afin de lui proposer des choses à sa portée et non pas le brusquer.

Pour que le développement de l’enfant soit optimal il faut garder à l’esprit que ses apprentissages se font par étapes et que celles ci se déroulent toujours dans le même ordre. Il n’y a pas de durée précise, ni de règles pour chaque étape puisque chaque enfant est différent, à son propre rythme et sa propre histoire psychomotrice.

Il peut y avoir dans une certaines mesure un souplesse dans les temps d’apprentissage.

Il en va de même pour le développement moteur qui lui est lié aux développement des muscles de l’enfant.

La première phase du développement psychomoteur (0-1 mois) est constitué de réaction automatique et primaire de la part du nourrisson, c’est ce que l’on appelle les réflexes archaïques(succion, marche automatique, grasping,…).

La seconde phase est la phase émotionnelle ou la motricité perd de son caractère impulsif.

La troisième phase est celle du perfectionnement avec l’apparition de la latéralisation (droite/gauche).

La recette est donc simple : entourer et observer son enfant et lui laisser le temps de faire les choses.

Sans-titre-1

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *