* Allo? Maman? Bobo ! Homéo ! *

Cher toi ! Oui toi !

Toi qui comme moi à un homme, un vrai, un viril à la maison ! Tu sais un de ceux qui ne sourcille pas, même quand il vient de s’entailler un bout de doigts ! Un de ceux qu’un rhume n’effraie pas ! Un de ceux qui même avec une grippe va travailler ce jour là !  – T’as vu ça rime !

Ton homme, le médecin, il ne le connaît même pas ! Selon ses dire : « Des médocs pas besoin, les anti-corps de SuperMan sont en moi ! »  – Ah l’homme virile !

Tu l’admirais grave ton homme, d’affronter avec autant d’aplombs ces vagues de virus ennemis des jours durant !

Oui mais ça, c’était avant !

Car maintenant vous avez des enfants et à chaque fois que Mr choppe une saleté, anticorps de Super Héro ou pas, tu en as ras le bol que ça finisse toujours de la même façon :

  1. Mr a le nez qui coule et la gorge qui gratte  – Non mais il l’a trouve où sa grippe en plein moi d’Août?
  2. Mr fait confiance à ses anti-corps  – Tant mieux pour lui s’il a du temps à perdre !
  3. Tu harcèle le mari pour qu’il aille chez le doc  – Tout en guettant le nez du ou des marmots d’un oeil…
  4. Le marmot à le nez qui toule et la gorze qui pique  – Et merde !
  5. Tout le monde va chez le médecin, bilan : grippe générale !  – Je l’avais bien dit !
  6. Tu joues à l’infirmière et t’assures que tout le monde prenne bien son traitement  – C’est toujours la même chanson !
  7. Tout le monde va mieux ! Ouf !  – Mais bordel pourquoi mon nez toule et ma gorze pique ??? Nooooon !

Si ça se passe comme ça aussi chez toi, saches que tout n’est pas perdu et que tu ne passera pas toute ta vie à moucher des nez et ramasser du vomi ! Non ! J’ai trouvé la solution : l’homéopathie !!! Oui Madame !  – Ne me dis pas merci pour cette révélation !

homéopathie

Trêve de plaisanterie, c’est réellement LA solution que j’ai trouvé pour mettre fin aux épidémies familiales ! C’est tout con mais faire avaler des gouttes ou des granules à Mr Papa est bien plus simple que de le convaincre de prendre un traitement lambda.  – Ne me demandez pas pourquoi ?! Je ne sais toujours pas !

Personnellement j’ai « découvert » l’homéopathie juste après l’accouchement pour couper les monter de lait puis durant la relactation mais là ou on s’est vraiment tourné vers l’homéo c’est durant une crise familiale aigüe de gastro ! – Je t’épargne les détails caca hein !

Plutôt que de me re-coltiner des heures d’attentes chez le médecin ou aux urgences pour m’entendre dire qu’on ne peut rien donner, j’ai plonger mon nez dans le bouquin que j’avais eu en cadeau sur le stand Boiron aux Efluent Mum et j’ai fait ma wishlist pharmacie que ma pharmacienne à ensuite ajusté selon nos âges et profils respectifs.

Résultat : gastro éradiquée en moins de 48h pour nous tous !

Le soucis c’est que je me sens toujours un peu perdu avec cette solution médicamenteuse qui me parait toujours tellement vaste… Alors quand Boiron m’a invité à participer à l’un de leur atelier, je me suis bien sur directement inscrite.

C’est ainsi qu’il y a quelques semaines, après une heure de voiture, une initiation au tram en tête à tête avec Mister Papouille et quelques minutes à suer et à arpenter les rues nantaises, je me suis retrouvée entourée d’autres blogueuses toutes aussi sympathiques les unes que les autres (et même des tous petits bébés tout mignons), un pédiatre renommé et Julia du groupe Boiron, au Livr’Ô thé, un endroit très agréable, pour en apprendre un peu plus sur les petits tubes mystères ! – Je te tease de ouf ? Non ?

Le pédiatre présent étant homéopathe également, il nous a présenté son parcours et comment il en était arrivé à se spécialiser dans l’homéopathie. Durant la réunion nous avons abordé beaucoup de choses et je ne vais pas entrer dans les détails mais je peux vous dire que le mec sait de quoi il parle car en un seul coup d’oeil sur Mister Papouille il a diagnostiqué des choses dont je n’ai jamais parlé nulle part !

J’ai donc envie de vous partager l’essentiel abordé durant cette réunion.

Pour se lancer dans l’homéopathie je pense qu’il y a une étape incontournable, c’est avant tout de bien s’entourer ! Pour ça il faut trouver un bon médecin homéopathe. Pour ça tu peux te rendre sur le site du Syndicat National des Médecins Homéopathes de France, qui recense l’intégralité des médecins homéo. Le service information Boiron peut également fournir des informations. L’idéal est aussi d’avoir un pharmacien formé qui s’y connaisse un peu.

Ce qu’il faut comprendre avec l’homéopathie c’est qu’il existe autant de traitement qu’il existe d’individus et de pathologie. En effet une personne A ne réagira pas de la même façon a un même traitement qu’une personne B.

Ainsi la seconde étape après avoir trouvé un bon médecin homéopathe est d’aller faire une consultation sans être malade. Le médecin va ainsi apprendre à connaître votre « terrain », c’est à dire votre fonctionnement global et de là il sera plus simple pour lui le jour ou vous aurez besoin d’un traitement de cibler exactement ce qu’il vous faut.
En effet beaucoup de choses du fonctionnement global de votre corps comme une transpiration excessive des pieds ou un oeil brillant peuvent donner des pistes…

Une fois que votre médecin connaît votre terrain, voici les 4 dimensions dans lesquelles pratiquer l’homéopathie :

  • Guérir  -> agir sur des affections longues durées ou des problèmes liés à la génétique en accompagnant par exemples comme le psoriasis, l’eczema, cancer, etc…
  • Soigner -> agir sur une affection dites aigüe du type rhume, grippe, gastro, etc…
  • Prévenir -> agir sur ses défenses immunitaires en prévention lors des épidémies hivernales par exemples
  • Auto-médication -> agir soit même en analysant le besoin comme l’arnica en cas de bleus, coups, bosses, etc…

L’homéopathie étant issue de substances végétale, animale et minérale et le terrain de chacun étant différent il faut être vigilant et s’il n’y a pas d’amélioration de l’état durant les 24/48h suivant la prise IL FAUT CONSULTER DE NOUVEAU !
Je l’écris en gros car s’il n’y a pas d’amélioration significative ce n’est pas forcément que le traitement n’est pas bon c’est surtout qu’il faut l’ajuster en fonction du terrain.

C’est vraiment important de garder ces notions en tête !

homéopathie

A la fin de ma réunion j’ai pu m’entretenir personnellement avec le Docteur et comme je te le disait il a perçu des choses chez Mister Papouille que seule moi connaissait et j’en ai donc profiter pour lui poser des questions pour Super Pirate qui souvent en période de stress fait des croûtes sur la tête. Nous soupçonnions un psoriasis car il y en a dans ma famille (un de mes parents) mais moi je n’en ai jamais déclaré encore.

Non seulement le Docteur m’a affirmé qu’on pouvait chercher une formule pour soulager et contrôler le psoriasis de Super Pirate mais qu’à partir de son traitement, on pourrait également, si un jour j’en déclarait, me trouver rapidement un traitement puisque nous avons la même souche génétique.

Si tu suis le blog tu vois bien que je me tourne de plus en plus vers des solutions plus naturelles en tout points. On a commencé par notre alimentation que nous continuons de faire évoluer pas à pas, puis je me suis tourné vers du plus naturel pour mes produits de soins et peu à peu je fais la même chose pour les enfants ! Me tourner vers l’homéo s’est fait naturellement et je pense m’y mettre de plus en plus.

Pour finir je te laisse une petite liste de quelques ouvrages qui peuvent aider à débuter sans s’emmêler les pédales et moi je file prendre rendez-vous avec un médecin homéopathe!

Bien se soigner avec l’homéopathie – J.C. Houdret

Soigner son enfant avec l’homéopathie – P. Popowski

homéopathie

L’homéopathie de A à Z – J.L. Masson  – mon prochain achat !

homéopathie

L’homéopathie pour l’enfant – J. Boulet  – celui là je l’ai déjà !

homéopathie

Et toi l’homéopathie c’est pour quand ?!

ma breizh family

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *